Canada : dépister les bons ovules

Publié le

Des chercheurs du Centre de biologie de la reproduction (CRBR) de l'Université de Laval ont identifié cinq gènes qui pourraient être utilisés dans une méthode de sélection des ovules les plus fertiles pour les fécondations in vitro. Cette nouvelle méthode de sélection basée sur des marqueurs génétiques permettrait de réduire le risque de grossesse multiples (30% des couples ayant recours à la fécondation in vitro en Amérique du Nord et 23% en Europe) et d'augmenter le taux de succès lorsqu'un seul embryon est implanté.

Il faut savoir en effet qu'aujourd'hui le choix des embryons transférés chez la mère repose sur leur morphologie cellulaire et leur capacité de division, une méthode plutôt limitée puisque 30% des embryons qui semblent normaux ont des anomalies chromosomiques. Il est donc souvent nécessaire d'en implanter plusieurs pour espérer avoir une grossesse.

La nouvelle méthode proposée par les chercheurs du CRBC, décrite dans un article mise en ligne sur le site de la revue Human Reproduction, publiée par l'European Society of Human Reproduction and Embryology , augmenterait le taux de succès de l'embryon transféré et donc atténuerait également les problèmes éthiques qui existent autour de la fécondation in vitro.

Les marqueurs se trouvent en fait sur les cellules folliculaires qui entourent l'ovule. "Pendant qu'ils sont dans l'ovaire, ces cellules et l'ovule ont des échanges très étroits, explique le professeur Marc-André Sirard. Une expérience menée dans notre laboratoire sur des cellules bovines nous indiquait qu'il y avait peut-être des marqueurs dans les cellules nourricières qui pouvaient nous renseigner sur la qualité de l'ovule." Les chercheurs ont ainsi identifié cinq gènes davantage exprimés dans les cellules folliculaires entourant les ovules les plus fertiles.

Pour en savoir plus, contacts :

Marc-André Sirard, Institut des neutraceutiques et des aliments fonctionnels (INAF), Université Laval - tél : +1 (418) 656-2131 - email : Marc-Andre.Sirard@crbr.ulaval.ca

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/53797.htm

 

Publié dans Procréation médicale

Commenter cet article