USA : baisse du nombre d'avortements

Publié le

Les Centers for disease control and prevention (CDC) viennent de publier un rapport concernant le taux de grossesse des adolescentes et le recours à l'avortement, sur la période allant de 1990 à 2004 aux Etats-Unis, dont voici quelques résultats clés.

- Le pourcentage d'adolescentes célibataires enceintes (en dessous de 20 ans) a baissé de 15 à 12 %.

- 45% des grossesses, pour l'année 2004, ont lieu hors mariage : 100 000 de plus qu'en 1990 (2 700 000 à plus 2 800 000), quand, par ailleurs, le nombre de grossesses dans le cadre du mariage a chuté de 600 000 (4 100 000 à plus de 3 500 000). Ces chiffres sont des arrondis vers le bas, le nombre total de grossesses pour 2004 étant de 6 390 000 (contre 6 790 000 en 1990).

- Sur ces 6 390 000 grossesses, celles qui finissent par un avortement est plus élevée chez les femmes célibataires (35%) que chez les femmes mariées (6%). Néanmoins, les grossesses menées à terme, avec naissance d'un enfant viable, chez les célibataires, ont augmenté de 43%.

- Le nombre d'avortements est passé de 1 610 000 (sur environ 6 790 000 grossesses) à 1 220 000 (sur environ 6 390 000 grossesses).

- En moyenne, la femme américaine est enceinte 3,2 fois dans sa vie. Les femmes hispaniques et les noires vivent 4, 2 grossesses chacune, tandis que les femmes blanches connaissent 2, 7 grossesses.

- 12% des grossesses de femmes blanches se terminent par un avortement ; 19 % pour les hispaniques ; 37% pour les noires.

Ndlr. Cette baisse est la conséquence évidente d'actions de sensibilisation permanentes, depuis plus de 20 ans, sur l'humanité de l'embryon réalisées par les chrétiens, notamment évangéliques et catholiques. Entre, aussi, certainement en compte le travail d'information réalisé, par certains Etats fédérés, sur les risques de l'avortement et l'existence d'alternatives. Plus en amont, un enseignement moral sur la sexualité a probablement et indirectement pesé positivement. Le succès du film « Juno » témoigne de la prise de conscience que l'avortement n'est pas la solution.  CPDH-17/04/08 (source : The Washington Post)

Publié dans Avortement - Monde

Commenter cet article