USA : prélèvement d'organes : il n’était pas tout à fait mort…pression et précipitation

Publié le par cb

Aux Etats-Unis, 98 000 personnes attendent une transplantation d’organes aujourd’hui. On constate devant cette nouvelle attente que les médecins à proposer très rapidement, aux familles d’un patient déclaré en état de "mort cérébrale", le prélèvement d’organes.

La précipitation et une certaine pression peuvent provoquer des situations dramatiques comme cette affaire dans l’Oklahoma qui a failli mal tourner. Zach Dunlap, 21 ans était déclaré en état de mort cérébrale suite à un grave accident de voiture. Les médecins avaient déjà annoncé la mort de Zach à ses parents. Mr et Mme Dunlap avaient accepté qu’on prélève des organes de leur fils. Heureusement, de légers signes de vie, au moment où les médecins lui ont enlevé ses tubes, lui ont sauvé la vie. Aujourd’hui Zach Dunlap raconte qu’il a entendu les médecins annoncer sa mort.  © genethique.org

 Chaque article présenté dans Gènéthique est une synthèse des articles de bioéthique parus dans la presse et dont les sources sont indiquées dans l'encadré noir. Les opinions exprimées ne sont pas toujours cautionnées par la rédaction. BioEdge 26/03/08

 

Publié dans Don d'organes

Commenter cet article