UK : les conséquences des traitements contre la stérilité

Publié le par cb

D'après une étude anglaise réalisée par la European Society for Human Reproduction and Embryology (ESHRE), la Grande-Bretagne est le pays d'Europe où les "traitements" contre la stérilité sont les plus dangereux. Les chances de développer des complications sérieuses à la suite de ces "traitements" sont 4 fois plus importantes en Grande-Bretagne que dans les autres pays européens.

Selon le rapport, la Grande-Bretagne a le taux de syndrome d'hyper-stimulation le plus important. Rappelons que ce syndrome est le plus grave des effets secondaires des fécondations in vitro (FIV) qui peut, dans des cas extrêmes, conduire à la mort.

 © genethique.org

Chaque article présenté dans Gènéthique est une synthèse des articles de bioéthique parus dans la presse et dont les sources sont indiquées dans l'encadré noir. Les opinions exprimées ne sont pas toujours cautionnées par la rédaction.

BioNews (MacKenna Roberts) 07/04/08

Publié dans Procréation médicale

Commenter cet article